Le Togo, parmi les pays les plus sûrs du continent

Le pays de Faure Gnassingbé a progressé, sur les cinq dernières années, en matière de bonne gouvernance, malgré le ralentissement régional préoccupant. Quoique la République togolaise soit encore dans le milieu (à savoir, 26e) du classement, elle est parmi les rares économies ayant amélioré, pour cette édition, leur score. Mais, dans certains domaines, la marge de progression reste conséquente. L’IIAG (Ibrahim Index of African Governance ; fournissant une évaluation annuelle de la qualité de la gouvernance dans les pays d’Afrique) est l’un des plus importants classements de l’Afrique, passant en revue une cinquantaine d’indications vissés autour de quatre thématiques que sont le développement humain, le développement économique durable, les droits humains et la participation, l’état de droit et la sécurité. D’après Victoire Dogbé, la cheffe du gouvernement, la République togolaise fait partie des 8 pays qui sont parvenus, au cours de la dernière décennie, à s’améliorer dans ces 4 grandes catégories. On trouve, à ses côtés : le Soudan, les Seychelles, Madagascar, l’Ethiopie, la Côte d’Ivoire, le Tchad, le Bénin, l’Angola, et le Burkina Faso. L’IIAG note, pour cette nouvelle édition, que le pays a réalisé d’importants progrès, particulièrement en matière de Développement humain, prenant en compte le cadre social ainsi que des indicateurs liés à la protection sociale, l’éducation et la santé. La perception de Bien-être des populations s’est ainsi améliorée, dans le même sens que la santé et l’éducation.

    Pour la première fois depuis 2012, la bonne gouvernance a reculé en Afrique

Le Togo est parmi les pays les plus sécurisés et les plus sûrs du continent africain. “Depuis 2012, des progrès ont été faits par les différents pays en Afrique”, a confirmé la nouvelle première ministre. “75 % des Africains vivent dans des pays où la gouvernance est meilleure en 2020 qu’en 2012”, ajoute-t-elle.
Toutefois, ces progrès ralentissent depuis 2017, ce qui est inquiétant. La pandémie mondiale du coronavirus (apparu en décembre dernier en Chine, principalement à Wuhan) menace ceux qui ont progressé, particulièrement dans les secteurs économiques.
Il est important de rappeler que la Somalie reste le pire pays du continent en termes de gouvernance avec un indice de 22. 3 alors que Maurice est le meilleur pays africain en la matière avec un indice de 82 %.
Au cours de la dernière décennie, c’est le Burkina Faso qui a réalisé la plus grande progression tandis que la Tunisie détient (avec – 4.9) la palme de la plus forte détérioration.