Togo News : un projet d’investissements agricoles massifs en 2021

Le gouvernement de Victoire Dogbé envisage de consacrer plus de 85 milliards de Francs CFA au développement de l’agro-industrie et du secteur de l’agriculture. L’équivalent de 9. 2 % des ressources allouées aux institutions et ministères. En effet, la nouvelle cheffe du gouvernement veut faire de l’agriculture un véritable moteur de création d’emplois et de croissance.
Selon Noël Koutéra Bataka, le ministre de l’Agriculture, les appuis prévus vont ainsi servir à créer les dispositions d’attraction (fournitures d’engrais (élément entrant dans un processus de production)) de financements privés pour le développement de l’agriculture et à catalyser les investissements privés. Il est important de souligner que le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé, place l’agriculture au coeur de ses préoccupations principales en 2021. Ce secteur fait ainsi l’objet d’une attention spécifique du nouveau gouvernement sur les 3 prochaines années. Les gouvernants togolais ont ainsi prévu un ensemble d’initiatives afin de réaliser leur vision. Celles-ci consisteront donc à améliorer les rendements, particulièrement par l’accélération de l’utilisation d’engrais et l’irrigation.
Ces différentes actions viseront aussi à accélérer le développement du MIFA pour supporter deux millions d‘agriculteurs. Par ailleurs, l’extension des surfaces cultivés à 250 millions d’hectares et l’agrandissement du bassin de Kara (Nord-Est) en collaboration avec le privé font partie intégrante du PND 2018-2022 (Plan National de Développement) pour améliorer la participation du secteur de l’agriculture à la croissance et à la création d’emplois.
Il est important de rappeler que la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) veut appuyer, via sa banque d’investissement et de développement, la BIDC, le secteur privé des engrais de la République togolaise. Cette organisation veut apporter un appui financier de 450 milliards de Francs CFA (environ 650 millions d’euros), sous forme de ligne de crédit.

     Comment le Togo finance son budget 2021 ?

En dépit des importantes pressions de la pandémie mondiale de coronavirus (apparu en décembre 2019 en Chine, principalement à Wuhan) sur les finances et les économies, la République togolaise table sur un budget prévisionnel 2021 qui, par rapport à celui de cette année 2020, flanche (fléchit, faiblit) à peine.
D’après le projet de la Loi de finances de l’an prochain, au Togo, le budget 2021 est attendu à 3652. 2 milliards de Francs CFA. Une projection le ramenant en baisse de 6. 9 % par rapport à 2020. Cette information émane du tout dernier conseil des ministres, qui s’est tenu ce mercredi 18 novembre à Lomé. Pour atteindre ces prévisions, le pays s’appuie particulièrement sur les dons, les emprunts extérieurs et des rentrées intérieures (non-fiscales et fiscales).